FRIHOSTFORUMSSEARCHFAQTOSBLOGSCOMPETITIONS
You are invited to Log in or Register a free Frihost Account!


grennelle de l'environnement





MARCIV
Quote:
Grenelle de l'environnement: les groupes de travail rendent leur copie jeudi

Il y a 10 heures

PARIS (AFP) — OGM, pesticides, taxations des activités polluantes, éco-pastille pour les automobiles: les groupes de travail du Grenelle de l'environnement formulent jeudi leurs propositions, point de départ d'un large débat qui doit aboutir fin octobre.

Les six groupes composés de représentants de l'Etat, des collectivités, des salariés, du patronat, des ONG et d'experts, ont planché tout l'été sur les moyens à mettre en place pour permettre cette révolution verte.


Alors pour vous c'est du sérieux ou c'est de l'ebrouffe ???? moi je sens que l'on va semer de l'ecologie et récolter des impôts ....[/quote]
goutha
Je pense qu'il y a un peu des deux la dedans. Un peu de sérieux, parceque c'est vraiment sérieux ce qui se passe, mais un peu de bleuffe aussi, parcequ'il y a de la politique là dedans.

Mais c'est toujours mieux que rien. C'est vraiment urgent de faire quelque chose, et toute initiative est la bienvenue.
YagamiRaito
ben d'abord salut (suis un newbie.. ), j'ai posté ça sur le forum anglophone scientifique , bon bah personne semblait interessé , donc j'aimerais introduire la chose ici .
La principale cause de désaccord -dans les pays développés- en termes de politique environnementale peut être résumée ainsi :
1/Certains estiment que l'on peut continuer à émettre du CO2 puisque cela permet à l'économie mondiale de croître ( les énergies fossiles restent plus abordables que les énergies renouvelables) et par conséquent d'investir sur des technologies de dépollution ( on parle d'arbres artificiels , de filtres à co2 .. plusieurs projets assez avancés existent en effet..). Il n'est pas nécessaire alors de fixer des limites d'émission puisque celles-ci "seraient" jugulées par l'utilisation de ces technologies.
2/D'autres par contre insistent sur l'urgence d'abaisser les taux de co2 dans l'atmosphère, étant donné que le phénomène de réchauffement prend des dimensions mésestimées par les scientifiques (l'obscurcissement planétaire dû à la pollution masque le réchauffement lié à l'effet de serre et induit de fausses prévisions). Donc pour cette catégories de gens ; il est nécessaire de repenser notre mode de vie de manière globale , et cela entraîne une remise en question partielle de la société de consommation dans laquelle on vit, mais surtout ; l'abandon de l'utilisation des énergies fossiles au profit des énergie renouvelables et la fixation d'un seuil d'émission de co2, quel que soit le prix économique à payer ( ce serait un investissement en quelque sorte..)
LA QUESTION c'est de savoir quel coût peuvent représenter les technologies de dépollution dans le monde. Et quel impact réel aurait une transition des énergies fossiles aux énergies renouvelables sur l'économie mondiale.
TOUT le PROBLEME dans le débat de politique environnementale est que le public , les gens, n'ont pas ces données là - qui pourtant sont cruciales pour se faire une opinion- On se contente de marteler l'impact du réchauffement , on tente de sensibiliser , c'est bien , c'est même très bien , mais ça reste à mon avis insuffisant .
Certes l'estimation de tels coûts est très compliquée, voir hasardeuse - ce qui d'ailleurs donne matière à tous les excès dans la manipulation d'informations... les débats stériles ne manquent pas à la télé ces derniers temps - mais elle est nécessaire dans la prise de décisions pour l'avenir.
dacode
Salut,

Très bonne intervention YagamiRaito !

A mon avis, il est "quand même" préférable de réduire au maximum les problèmes à la base, donc de changer radicalement de style de vie, ce qui est comme tu le dis incompatible avec les sociétés de consommation des pays riches.

Les techniques de dépollution, qui permettraient de "continuer" à vivre dans une société consumériste en se donnant bonne conscience tout en empochant les biffetons, sont vouées à l'echec : jusqu'à quel niveau sera-il possible de dépolluer ? de recycler ? des eaux souillées seront-elles traitables à l'infini ?
Soltair
La société de consommation et l'environnement ne sont pas opposés; il suffit de changer la vision que l'on a de celle-ci. C'est une réorientation de l'économie vers une troisième révolution industrielle, non pas à base de charbon ou de pétrole mais d'électricité produite à partir de moyens de production peu, voire pas polluants. Celle-ci s'accompagnerait d'un fort développement dans les pays industrialisés de la recherche et du développement, vers une société technologique dont l'économie repose sur l'innovation et l'assemblage de nouveaux appareils et l'invention de techniques originales. Pendant ce temps, les pays en voie de développement s'accaparent peu à peu les anciens marchés de production manufacturière autrefois réservée aux pays riches (cette phase est déjà en train de s'accomplir, mais nous ne faisons que nous appitoyer sur notre sort en regardant nos emplois déménager en Chine). Pour éviter une plus grande pollution provoquée par ce changement, les pays technologiques devront faire de leur mieux pour exporter à faible coût les avancées qui permettent de réduire ou d'éradiquer la pollution à la source.

Ainsi, les emplois sont maintenus et même créés et une nouvelle dynamique mondiale émerge, une ère économique et écologique nouvelle. Bien sûr, tout ceci demeure théorique et dépend de nombreux facteurs; mais il est possible que cela fonctionne.
geugeu
bonjour,

Je pense que nous avons là un problème global, mais double :

- celui de l'environneent,
- celui de l'approvisionnement en énergie.

Concernant l'environnement, ce qui est certain, c'est que l'on a exrait du carbone du sous-sol et qu'il se retrouve dans 'atmosphère, ce qui conduira, maintenant c'est évident, à un autre "équilibre climatique" lors que tout le carbonne aura été extrait (Ne pas oublier le carbonne qui est absorbé par les mers froides dans les fond marins et qui sera "recraché" par les mers chaudes dans environ 400 ans. Je ne sait pas quel est le point d'éuilibre le plus vivable, ce qui est certains c'est qu'à termes les espèces qui y vivrons seront différentes.

Si l'on fait le choix de ne pas aller vers un réchauffement, ou de revenir en arrière (ce qui n'est un choix, sans jugement de valeur), il faut alors repièger le carbone. Il n'y a actuelement qu'une possibilité connue, la photosynthèse. Il faut donc planter des arbres et utiliser le bois pour piéger le carbone (surtout ne pas le brûler ou le laisser pourrir). Le bois doit utilisé (maisons, infrastructures, etc.) ou réintroduit dans le sous-sol.

C'est le bilan ente le carbone présent dans l'atmosphère et celui piègé en surface et en sous-ol qui conditionnera le climat.

Concernat l'énergie, il est certain que l'usage des carburants fossiles devrait être réversé aux usages où il est impossible, ou difficile temporairement, de faire autrement. Par contre utiliser du fuel ou du gaz pour se chauffer est coplètement contraire à l'objectif. Par contre, le carbone présent dans l'atmosphère peut être un très bon vecteur d'énergie, en particukier avec les bio-carburants.

Bref, le sujet est vaste, mais il est seulement dommage qu'il ne soit pas plus abordé de manière globale et systèmique.

Cordialement
MARCIV
Je veux pas etre rabas joie mais on ne doit pas etre naif, la chine , l inde, les US polluent a tout va.

Et c est encore les europeens bonne conscience du monde, qui vont essayer de reduire la casse avec notre chomage, nos deficits, nos 2% de croissance.

Tant aue nous n aurons pas d armee europeene, nous seront percus au mieux comme de gentil naifs sans pouvoir d influence.

Avec UNE seule armee et UNE seule diplomatie exterieure on pourrait peser tres lourd et influencer les autres.

Bref c est beau les reves en attendant il faut faire ce que l on peut SANS que ces mesures nous renvoient au rang des pays sous developpes et construire les infrastructures pour nous proteger du rechauffement qui est INEVITABLE.

>ON verra la tronche des chinois quand ils se prendront des ouragans en rafale.....
geugeu
Ce n'est pas une question de rêve, mais une question d'équilibre du carbone.

De toute façon, il y a une limite, c'est celle où tout le carbone terreste se trouve dans l'atmosphère. Plus, on ne peut pas. Donc même si les autres rejettent du carbone, ils ne pourront pas rejeter tout le carbone que l'on aura piégé.

Et puis, la nature sait toujours reprendr ses droits. L'humanité n'estqu'microphénomène. On déplace l'équilibre, donc il y aura des conséquences. Ces conséquences, bienn que non prévisbiles, nous commeçons à en intuiter l'orientation, avec une tropicalisation du climat. Il n'y a pas de secret : l'eau attire l'eau, et le désert amplifie le désert. On se dirige donc vers une dichotomie de l'espace terreste entre zones arrides, et zones à forte humidité, avec les conséquences que l'on aura à assumer. Les US commencent déjà à ressentir les effets, et cen'est pas fini. Les pays asiatiques n'en parlent, mais celà change aussi pour eux.

Donc, tout me monde finira par agir, car tout le monde craint le changement et l'inconnu; Il s'uffit qu'ils prennent conscience des conséquences de leus comportements, et ils piégeront le carbone comme tout le monde, encore faut-il savoir qu"il faut piéger le carbone.

Même nous, à voir nos politiques d'incinération, je ne suis pas certain que même nos "élites" l'aient compris .....

à suivre ....
Related topics
musiciens de l'est de la france
windows
Le PatatoR
Linux
Débat: Pour/Contre les OGM???
[UNIK] -- Présentation des membre et de leur projet !! --
Zidane
[UNIK] Windows Vista, êtes vous prêts pour le grand saut??
Message pour toi
Parlons d'Education et d'orientation
Vous sentez-vous concerné par le réchauffement climatique ?
Petits gestes quotidiens pour l'environnement
La Guerre du Feu
Appel de cancérologues : prudence dans l'utilisation des GSM
Reply to topic    Frihost Forum Index -> Language Forums -> French

FRIHOST HOME | FAQ | TOS | ABOUT US | CONTACT US | SITE MAP
© 2005-2011 Frihost, forums powered by phpBB.