FRIHOSTFORUMSSEARCHFAQTOSBLOGSCOMPETITIONS
You are invited to Log in or Register a free Frihost Account!


Histoire de couples





DataMAX
Vala, j'entend beaucoup parler autour de moi que les couples maintenant c'est fini, on se sépare pour un rien, le mariage n'est plus ce qu'il était, ya plus de divorce que de mariage etc ...

Pour ma part, je n'y crois pas. Suffit de bien chercher et de tomber sur la bonne (ou le bon).

Qu'en pensez-vous ?
Faîtes moi part de vos opinions Wink
ZzZ_AluCarD_ZzZ
lol j'adore les pubs googles qui vont avec la page de ton post 'rupture, séparation'.
Les moeurs changent en France, l'image du couple n'est plus ce qu'elle était jadis...c'est bien malheureux.
dodeline
Personnellement, je prèfère les filles car avec les mecs les relations sont trop compliquées et ils ne sont pas assez sensibles.
dacode
Hello,

D'abord DataMax il faudrait que tu nous dises ce que TOI tu en pense non ?

Pour moi la société de consommation mine depuis longtemps la vie sociale. Les médias en sont les relais privilégiés. Aujourd'hui on est submergé par (je stigmatise mais pas trop) :

> la tradition (la "vie" ?) : se marier / avoir des enfants / devenir grands-parents etc

> les idéaux associés qui sont toujours autant vendeur, mais avec tout le bourrage de crâne et le business qui vont avec (la recherche du prince charmant > viril mais sensible et surtout qui sait faire le ménage et la cuisine / le mariage : original à tout prix / la vie de famille : oui mais sans prise de tête, etc)

> les moyens modernes (internet, soirées spéciales speed dating, émissions TV sur M6 et TF1, etc)

Bref, aujourd'hui, la grande illusion est :

OUI, vous POUVEZ avoir le beurre, l'argent du beurre et le fessier de la Crémière.

Ce qui donne In Real Life :

Je veux bien rencontrer une fille ou un type bien foutu(e), drôle, intelligent(e), si possible pas fauché(e), mais je ne veux surtout pas me faire ch..r avec. Je suis donc d'accord pour prendre du bon temps avec, mais dès que les problèmes sérieux apparaîtront, je préfererai aller voir ailleurs plutôt que de fournir les efforts de tenter de les résoudre.

Je suis aidé(e) en cela par les médias
qui me fournissent tous les alibis, et par la société de consommation qui se frotte les mains à la simple équation suivante :

1 couple qui se sépare = l'achat de tout l'electroménager et le reste pour celui qui part

ou encore :

1 célibataire = conditionnement de produit adapté = coût de revient plus élevé > prix de vente plus cher > plus de revenus

Il est très difficile de dire (à mon avis) si l'image du couple était mieux avant. C'est sûr, mes arrières garnds-parents ont passé leur vie ensemble, mais étaient-ils heureux ? Sont-ils restés ensemble parce qu'à l'époque, ça ne se faisait pas de divorcer ?

Aujourd'hui c'est sûr, divorcer n'est plus tabou, à l'image des composantes d'une vie sociale et professionnelle : CDD plutôt que CDI, on sait que les entreprises qui gardent des employés toute leur carrière c'est fini. La vie est découpée en tranches, en périodes, plus vraiment de vision à long terme. Cet avènement du "zapping" impacte notre mode de vie, c'est indéniable.
DataMAX
DataMAX wrote:
Pour ma part, je n'y crois pas. Suffit de bien chercher et de tomber sur la bonne (ou le bon)


Et ça c'est du jambon ? Very Happy

Sinon, Dodeline, homo, on l'est par nature, on le devient pas. J'ai l'impression que tu te tourne là dessus car les hommes t'ont déçu ...
dacode
hello,

Quote:
Et ça c'est du jambon ?


C'est un peu "court" je trouve.

Et puis pour rester dans l'esprit de mon précédent message, tomber sur "le bon" ou "la bonne" ne suffit pas si l'on est pas prêt à faire des efforts et des concessions.

D'où la disgression :

Pourquoi "le bon" ou "la bonne" nous feraient changer ? nous font-ils changer au début, puis après le naturel revient-il au galop ? Wink
habloo
Bon sujet DataMAX, effectivement c'est malheureux ce qui se passe en ce moment, mais il suffit d'unpeu de volonté pour qu'un couple dure dans le temps.

Moi je connais le secrets: C'EST L'AMOUR
DataMAX
dacode wrote:
tomber sur "le bon" ou "la bonne" ne suffit pas si l'on est pas prêt à faire des efforts et des concessions


Entièrement d'accord, seulement je sais pas si après des années de vie commune t'es encore prêt à les faire les concessions. D'où ce post Smile
dacode
Hé hé hé... on s'approche là...

Bon allez DataMax, maintenant il faut se jeter à l'eau ! Le sujet que tu as lancé est très personnel, mais sans informations il va se borner à des platitudes...

On dit souvent qu'ily a des palliers dans la vie d'un couple, en général rattachés à des nombres d'années de vie commune : 3 ans, 7 ans... Ces palliers peuvent correspondre à des changements de mode de vie : au bout de 3 ans par exemple, tu peux penser à te marier, ou à fonder une famille, etc

A chaque fois l'équilibre du couple est remis en question.

Entre l'individualisme forcené et le couple, je pense que le couple sort toujours vainqueur. Je m'explique : si j'en ai marre de ma vie de couple, je songe à partir, parce que je ne me retrouve plus dans cette image du couple, je sais très bien qu'il faudra à nouveau faire des concessions et des efforts avec la prochaine personne, sans quoi je suis condamné à zapper toute ma vie (ce qui peut-être un choix aussi).

Dans le couple, même s'il y a parfois des déséquilibres, si le dialogue est toujours possible alors les choses peuvent changer. Tant que les choses sont dites, l'Autre ne peut pas dire qu'il ne savait pas.

Effectivement, l'amour est primordial là-dedans, mais quelle image de l'amour ? L'amour des premiers mois ? impossible. L'amour de la sécurité, de la routine ? insuffisant. L'amour de l'Autre dans son ensemble, c'est à dire une sorte de respect, de tendresse ? c'est plus probable.

Faire des concessions peut être perçu comme une faiblesse au regard de cette société qui prône l'individualisme et l'égoïsme (cf. précédents messages > consumérisme, développement des pulsions individuelles, satisfaire toutes ses envies tout de suite, zapper, etc), mais in fine je pense vraiment qu'une vie de couple c'est une vie d'apprentissage et d'investissement, que c'est ta base, ta création perpetuelle.

Je ne dis pas qu'il faille s'entêter à rester en couple si le dialogue est impossible et si plus aucune entente n'est possible, s'il n'y a plus rien à sauver etc; il faut rester lucide. Je pense plutôt qu'il faut être clair et honnête, avec l'Autre et surtout avec soi, savoir ce que l'on veut, et l'exprimer.

Je fais encore des concessions après 10 ans de vie de couple, et des enfants. Des fois c'est pas facile, et je ne dis pas que ça va durer toute ma vie, je n'en sais rien. J'ai parfois l'impression de faire beaucoup plus de concessions que l'Autre, mais alors je me dis "ais-je bien fait tout ce qu'il fallait ? est-ce que j'ai tout donné pour retrouver cet idéal du couple auquel j'aspire ?" souvent la réponse est : non. Et alors je me dis que ce qui m'arrive aujourd'hui risque de m'arriver dans 5 ans, 10 ans avec une autre. Une vie de couple est une vie de remise en question !
geo
dodeline wrote:
Personnellement, je prèfère les filles car avec les mecs les relations sont trop compliquées et ils ne sont pas assez sensibles.


Moi aussi je préfère les filles Laughing Laughing Laughing (Normal)

Moi j'ai la méthode , faut être romantique , les carésser tendrement , leur faire des compliments , leur faire des cadeaux et éviter la routine.
Manoeuvrer tres souvent et apres c'est la réussite assurée.

PS joris si tu lis ce message je dois te donner 2 - 3 claques
DataMAX
Tout à fait d'accord avec toi, dacode, seulement moi personnellement, je n'ai jamais eu de vrai "vie" en couple, juste de brêve liaison (lol) et j'ai l'impression que ce sentiment de "couple à durée de vie limité" commence à prendre de l'ampleur, que l'image du couple idéal avec deux enfants, la femme au ménage et le mari au boulot commence à se défaire

Peut-être que c'est parce que de plus en plus de femme travaillent, et donc ne sont plus obligées d'être dépendante de quelqu'un qu'elles peuvent se permettrent de tout plaquer comme ça !!!
DataMAX
geo wrote:
Moi j'ai la méthode , faut être romantique , les carésser tendrement , leur faire des compliments , leur faire des cadeaux et éviter la routine.
Manoeuvrer tres souvent et apres c'est la réussite assurée


Ouais mais après 10 ans c'est assez chaud d'innover tout les jours ...
dacode
Quote:
Peut-être que c'est parce que de plus en plus de femme travaillent, et donc ne sont plus obligées d'être dépendante de quelqu'un qu'elles peuvent se permettrent de tout plaquer comme ça !!!


Très bon point.

Mais je pense que c'est une illusion. Notre société a le mot "parité" à la bouche, et on dirait que les femmes découvrent la sensation de pouvoir, d'indépendance, de liberté. Elles sortent entre copines tout autant que nous, disent "m..de" à leur mec, ont des postes à responsabilité. Très bien. Seulement ce n'est que de la poudre aux yeux. Passée cette image de "femme épanouie" qu'elles se renvoient entre copines, que veulent-elles ? Rester célibataires et chasser du mâle (ou de le femelle) toute leur vie ? Se prendre des cuites pas possibles, se faire des trip, faire fondre la carte bleue comme des hommes ?

Et non, parce que passé un certain point (un certain âge), elles auront beau dire et beau faire, se posera inévitablement la question du couple, le vrai, sérieux. En général il suffit d'un élement déclencheur dans un groupe de copines pour que la compétition soit lancée : la première qui se case : les autres se moquent, puis un seconde, moins de réaction, puis les autres se posent des questions, puis la dernière qui reste comme une pomme. Idem pour le mariage, pour les enfants. C'est consternant. Par rafale. Dès que le mouvement est lançé vite vite il faut suivre, partager cet évènement, être sur la même longueur d'onde, ne surtout pas être larguée.

Quote:
'image du couple idéal avec deux enfants, la femme au ménage et le mari au boulot commence à se défaire


Euh... je ne sais pas si c'est une image "idéale" Laughing
Mais en tous cas : oui c'est fini.
Les filles aujourd'hui sont super exigentes : un mec doit être (je laisse les critères de beauté en dehors) :

> viril, voire un poil macho
> attentionné et à l'écoute
> drôle
> travailleur ou débrouillard
> poète, sensible, romantique
> généreux
> papa poule, donner l'image d'un futur bon père
> élégant et soigneux
> soucieux de sa forme
> volontaire pour faire la cuisine, le ménage et les courses
> etc

La où les femmes sont terriblement complexes, c'est qu'elles arrivent à composer avec ces ingrédients, et donner l'image qu'elle veulent de leurs compagnons. En société et entre elles, les filles ne sont pas très honnêtes. Elles (se) racontent souvent des bobards sur leurs mecs, qui font ci et ça, qui sont super bien, etc. Quand tu connais le type et que t'as l'occasion de parler entre homme, tu découvre qu'il n'a rien de plus que toi, qu'il joue en caleçon à la console de jeu le week end affalé dans le canapé. Entre mec tu te racontes pas de bobards, parce que tu sais qu'il n'y a rien à gagner, personne à berner, alors que les filles défendent leur idéal de l'image qu'elles veulent donner : une fille bien qui est tombée sur un mec bien. Il y a beaucoup de rivalité et de jalousie entre filles. Si une fille raconte à ses copines que son mec joue à la console affalé dans le canapé comme un gros phoque le week end, c'est la honte, les autres vont faire semblant d'être attérées, et vont lui conseiller plein de tactiques pour le faire bouger ou le plaquer, même si elles ont le même à la maison.

Les filles veulent donner le change, donner l'impression de "contrôler la situation". Effectivement, la fille qui "fait la boniche" va être décriée par les autres. Mais elles ne sont pas honnêtes envers elles-même, car on ne peut jamais tout avoir à la fois, ou alors on ne le garde pas Wink

Voilà mon impression, ça serait bien que plus de monde participe ! notamment des filles !
systemofaxav
dacode wrote:

Les filles aujourd'hui sont super exigentes : un mec doit être (je laisse les critères de beauté en dehors) :

> viril, voire un poil macho
> attentionné et à l'écoute
> drôle
> travailleur ou débrouillard
> poète, sensible, romantique
> généreux
> papa poule, donner l'image d'un futur bon père
> élégant et soigneux
> soucieux de sa forme
> volontaire pour faire la cuisine, le ménage et les courses
> etc



Ca ne doit pas être évident tous les jours d'être à la fois macho viril et poète sensible qui fait le ménage Very Happy

Je ne pense pas que cette vision idéale de l'autre ne soit qu'exclusivement féminine, on a tous, mais sans l'avouer un "modéle", la femme parfaite qu'on rêve de rencontrer. (Et je ne parle que du caractère)

C'est vrai que cette façon romantique d'imaginer l'autre, dans la solitude, est censée être féminine, mais quand on discute entre mecs un peu bourrés, qui ne sont plus sur la défensive, on se rend compte qu'il n'y a pas tant de différences.

C'est vrai que ça manque un peu d'avis féminins Wink
DataMAX
systemofaxav wrote:
Ca ne doit pas être évident tous les jours d'être à la fois macho viril et poète sensible qui fait le ménage Very Happy


A moins de s'appeler Mitch Buchannon Very Happy Very Happy Very Happy

systemofaxav wrote:
Je ne pense pas que cette vision idéale de l'autre ne soit qu'exclusivement féminine, on a tous, mais sans l'avouer un "modéle", la femme parfaite qu'on rêve de rencontrer. (Et je ne parle que du caractère)


Ah ba carrément, c'est peut-être d'ailleurs ça qui nous fais surement garder espoir et perceverer Cool

Sinon, dacode, au début on a l'impression que tu essaye de dire qu'en fait c'est qu'une question de maturité, les filles immatures "jouent" alors que les matures ne jouent pas.

Fin' mot de l'histoire: Choisissez une grosse et moche, vous êtes sûr qu'elle ne vous débourrera jamais du canapé Mr. Green
lowett
Selon moi, le problème est qu'il y a les couples qui tiennent et les couples qui ne tiennent pas. C'est trop réducteur ça...
Les statistiques ne sont-elles pas un peu faussées? Oui il y a beaucoup de divorces mais peut-on tenir vraiment compte des gens qui divorcent mais qui ne se sont jamais vraiment aimés? Qui divorcent pour des stupidités? Qui n'ont jamais vraiment fait d'efforts?
OK ce sont des couples qui divorcent, mais ce n'était de toute façon pas, avant qu'ils divorcent, une image d'un couple qu'on voudrait avoir. Un idéal.

Tout est flou dans mon esprit et je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
Mais autour de moi, dans ma famille, les amis de mes parents, il y a très peu de divorce ou de familles recomposées. Il y en a mais ça reste une infime minorité.
Et pourtant chacun a ses problèmes mais ils mettent de l'eau dans leur vin, font des concessions.
Et la vie de couple c'est ça. Faire des concessions, chaque jour... A plusieurs moments. On a pas envie de faire tel truc mais on voit que l'autre serait tellement content qu'on le fasse que finalement on fait un effort. Et plus tard l'ascenseur nous est renvoyé...

Voyez-vous, comme je le disais, autour de moi il y a très peu de couples qui se terminent par un échec.
Moi même je suis avec la même personne depuis 5 ans. Je l'ai rencontré à l'âge de 14 ans, j'en ai presque 20, nous ne vivons pas ensemble, mais tout se passe vraiment bien et on en fait déjà des concessions.
Alors j'ai envie de croire aux couples qui durent.
Aimewitue
dacode wrote:


Ce qui donne In Real Life :

Je veux bien rencontrer une fille ou un type bien foutu(e), drôle, intelligent(e), si possible pas fauché(e), mais je ne veux surtout pas me faire ch..r avec. Je suis donc d'accord pour prendre du bon temps avec, mais dès que les problèmes sérieux apparaîtront, je préfererai aller voir ailleurs plutôt que de fournir les efforts de tenter de les résoudre.


+1000,entièrement d'accord,j'aurai pas mis mieux

pour moi la notion d'amour du veritable amour est definitivement perdu.pourquoi? on va dire que mes experiences personnelles me lefont penser ( ça me fait passer pour une fille aigrie mais tant pis)
l'image du couple uni affrontant les problèmes,l'avis des gens grace a la force de leur amour c'est de la connerie ça n'existe plus (ou presque plus)
comme l'a dit da code,la pulpart des gens ayant des problèmes dans leur couple préféreront aller voir ailleurs,plutot que de faire le moindre efforts ou la moindre concession,c'est tellement plus facile de rejeté ses tords sur son partenaire et trouvé en celà une excuse pour aller voir ailleurs .ce qu'ils ou elles n'ont pas compris c'est que la vie de couple c'est passe faire plaisir qu'a soit meme c'est faire des concessions et des efforts c'est une remise en question perpetulelle . autant tout faire pour sauvez son couple ( vu qu'on aime la personne sois disant) plutot que de laisser tomber a la première prise de tete.ça eviterai a beaucoup de gens d'avoirs des regrets ensuite,si on avait la possibilité de faire quelque chose

les influences des gens sur le couple y jouent beaucoup aussi,faut que la personne plaise aux potes,qu'il sois dans la norme ect ect,il y a unmodèle donné a respecter,et si malheureusement la personne est influençable,c'est l'echec assuré!

dacode wrote:
Dès que le mouvement est lançé vite vite il faut suivre, partager cet évènement, être sur la même longueur d'onde, ne surtout pas être larguée.
jai toujours trouvé ça tres bete,se mettre en couple pour faire comme les copines,pour etre tendance et ne pas subir les moqueries de ses copines maquées...ça en reviens a l'influence dont je parle plus haut

dacode wrote:
Les filles aujourd'hui sont super exigentes : un mec doit être (je laisse les critères de beauté en dehors) :

> viril, voire un poil macho
> attentionné et à l'écoute
> drôle
> travailleur ou débrouillard
> poète, sensible, romantique
> généreux
> papa poule, donner l'image d'un futur bon père
> élégant et soigneux
> soucieux de sa forme
> volontaire pour faire la cuisine, le ménage et les courses
> etc


ah le reve que toutes les femmes revent d'avoir Laughing Laughing Laughing faut etre realiste ça n'existe pas,on peux en trouver avec quelques critères mais pas tous reuni.
c'est totalement vrai pour certaines fille ce que tu dis mais pas pour toutes!nombreuses sont celles qui inventent des qualité a leur gars pour se faire valoir aupres des copines
mialynavahy
hum je dirais q ca dépend vraiment de chacun : il y a des personnes qui se marient car légalement ca donne certains avantages, y en a qui se marient par tradition, d autres par preuve d amour... bref c dommage q le mariage n est plus comme il était avant : c l évolution de la société. Ms j insiste sur le fait q c vraiment un choix à deux : on peut ne pas se marier et vivre en concubinage : ms je dirais q ds ce cas, la rupture va être plus facile à opter car y a peu d engagement.

c'est utile de suivre les changements de la société ms on doit garder les mêmes valeurs Wink
Youhou_team
Bonjour bonjour!

Je viens donner mon opinion... Je peux? Razz

Tout d'abord, je suis d'accord sur le fait que les divorces sont plus fréquents que les mariages (en tant que fils de parents divorcés, j'en sais quelque chose! ^^) et qu'il faut trouver la bonne avant de faire le grand saut (j'ai trouvé la bonne! ^^)

Mais par contre, lesbian, on ne l'est pas forcément à la naissance! C'est un pur mensonge! J'ai un ami qui aime les hommes et qui n'est pas très agé, mais ma mère (oui oui, ma mère... ^^) est elle aussi lesbienne... Alors, si c'était de naissance, je ne pense vraiment pas que j'ai eu 3 frères grâce au bon Dieu... ^^

Et sinon, je suis certain que l'on va dans le mauvais sens: beaucoup de gens pense que les fêtes comme la St Valentin pourrait améliorer nos liaisons et expériences sentimentales, et bien non! Ces fêtes commerciales vont au contraire favoriser les ruptures: "Tu sais quel jour on est?", "T'as encore oublié ma fête!", "Chéri, hier c'était notre anniversaire de mariage, et on est allé manger au McDo!!!", tant de formules qui tuent et qui sortent durant ces périodes funestes.

De plus nous ne sommes pas aidés par l'Internet dans le secteur de l'Amour: certaines rencontres par Chat peuvent finir bien, mais la plupart des Chatteurs et Blogueurs sont déçus de leur conjoint qu'ils trouvaient mieux derrière un écran!!!

Enfin bref, notre monde court à sa perte... Nan, je déconne!!! ^^ Si vous avez un Homme (une Femme) qui vous aime et que vous aimez, sachez l'apprécier, l'aider, le (la) supporter, le (la) soutenir, le (la) consoler, afin de ne pas le (la) perdre... C'est ce dont j'ai le plus peur: perdre ma Bien-Aimée...

Enfin voilà! Tant de mots pour une histoire d'Amour... Je vous souhaite une bonne chance, à vous, célibataires, car une personne qui vous convient et à qui vous convenez existe dans ce monde et vous cherche, elle aussi...

Sur ce, ne vous découragez pas!!!

Allez, Ciao!

SuPeR_BoULeT, membre de la YouhoU_TeAM
(lu et approuvé par la Femme que j'aime...)
Youhou_team
et de la part de la Femme que j'aime:"dacode , la description de l'Homme parfait pour moi, c'est la même chose sans le machisme et le soucis de la forme.... Et c'est bien les caractéristiques de l'Homme que j'aime..."

SuPeR_BoULeT, membre de la YouoU_TeAM
pll
DataMAX wrote:
Pour ma part, je n'y crois pas. Suffit de bien chercher et de tomber sur la bonne (ou le bon)


Je suis parfaitement d'accord. L'image du couple n'est certainement pas pareil mais si on trouve la bonne personne ça peut-être merveilleux.
CaBz
Mon point de vue sur l'état instable des couples : La postmodernité.

Les gens s'isolent et deviennent tous solitaires. La collectivité n'est plus et les gens sont très narcissique, égocentrique et centré sur leurs petits problèmes. L'ouverture d'esprit est dur à concevoir chez la plupart des gens et même que ceux-ci se plaisent dans leur cycle infernal.

Sans vouloir dire que je connais exactement la source du problème, je dirais simplement que la communication entre les êtres humains sont devenus beaucoup plus "pratique" que "plaisant". Nous nous saluons par principe, et non par envie.

Nous sortons à des fêtes mondaines, nous nous complaisons à croire que nous sommes aimés, connus, mais dans le fond, nous sommes toujours seul et rien n'y change. Tout est de la faute de la société, des autres, etc. D'après moi, il s'agit juste de s'en rendre compte, de saisir l'ampleur de cela pour réussir à construire un avenir potable avec une deuxième personne.

Mais bon... Nous avons été élevé dans ce pattern-là et la majorité d'entre-vous ne saisissent peut-être pas ce que j'explique (car je suis fatigué et que il m'arrive très souvent d'expliquer un truc incompréhensible qui n'a de sens que pour moi).

Un couple, c'est pas un objet, c'est pas "acquis". C'est une équipe, de la communication et beaucoup de patience.

C'est tout ce que j'avais à dire sur le sujet.
Utopia GFR
Il est vrai que la plupart des jeunes générations actuelles s'entêtent à dire que le mariage et toute forme d'ode cérémonieuse à l'amour perdent tout leur sens en raison d'un nombre de divorces très élevé.

Très honnêtement, je pense que les médias y sont pour beaucoup dans le colportage d'une nouvelle culture de masse importée dans les moeurs via (entre autres) les séries télévisées comme les épiques "Marié avec des enfants, "Les feux de l'amour", "Dallas", "Dynasty, "Beverly Hills 90210" etc...

A l'époque de nos grands-parents et de nos arrières grands-parents, le canal audiovisuel n'était pas encore un produit de consommation car réservé à une frange essentiellement bourgeoise.

A part les livres et le cinéma (où la censure était bien plus importante que de nos jours sauf dans les rares salles obscures, abordait t-on les problèmes d'instabilité conjugale en exposant des couples en train de se disputer, des tromperies en cachette?... je ne pense pas).

La révolution des idées en partie engendrée par mai 1968 démontre un souhait libératoire de toutes les formes d'expression en déteignant forcément sur les moeurs individuelles et collectives.

Pure product des années 1990, j'ai été baigné par tout un univers symbolique bâti autour de l'imaginaire principalement télévisuel dont les séquelles se traduisent en un mimétisme social (puisque l'acteur principal décide de larguer sa copine étant donné son caractère intenable, pourquoi ne pas le faire de mon côté?).

Les exemples se multiplient sans relâche et prouvent que nous vivons dans un monde où "tout est bon pour arriver à ses fins peu importent les moyens utilisés".

Enfin, je ne dirais pas "vive le célibat", ou "patience, la perle rare arrivera bien un jour".

Le plus dur, je pense, est de rester à l'abri des stéréotypes et de rester fidèle à ses convictions sans puiser sa moralité ailleurs (ce qui reste très difficile de nos jours).
goutha
Chercher dans l'absolu c'est facile à dire.

Je ne crois pas que c'est plus un processus de recherche qu'un processus de compromis et d'entente.

Si on crois avoir trouvé la bonne personne, le plus important reste à faire. Entretenir la relation. Comment se comporter pour que cette relation reste et s'améliore.

Le problème aujourd'hui c'est un peu l'égoisme de l'homme ou de la femme...

Si la relatio n'est plus au top, on ne fait pas d'effort pour alémiorer ça, on va chercher ailleurs, ça prends moins d'énergie...

Le plus grave sera les conséquences sur la société... les familles mono-parentales, les enfants anxieux... les troubles de toute sorte...

C'est bien dommage!
Sorcier
Il faut y croire et trouver la perle rare. Etre homo ou pas c'est aussi une question de choix selon moi et je pense que ça peut changer au cours d'une vie.

Comme l'as dit je sais plus qui plus haut, il faut de l'amour, du repect, de la sincérité, pas d'excès de jalousie, de la compréhension, de la tendresse, de la gentillesse, du soutien mutuel, un peu de sexe (la qualité prime sur la quantité!)....et surtout de la confiance mutuelle:-)

La question n'êst pas à mon avis d'être homo ou pas, mais d'aimer ou pas la bonne personne:-)

Quel bol j'ai fianalement Razz
SHERPAS MASTER
pour être honnete
je pense que les média on vraiment pervertie ce concept et maintenant les gents ne voient pluis que du S... de partout et les vrai relations serieuses sont de plus en plus en rare et malheureusement les jeunes ne savent même plus ce que c'est vraiment que aimer donc je dis oui pour trouver la bonne personne et perseverer car si on lache dès la premiere dispute on a pas fini de tourner.... Et surtout les gosses arrivent quand dans ce concept ?xD
PhB2007
SHERPAS MASTER wrote:
Et surtout les gosses arrivent quand dans ce concept ?xD

Au Québec, elles arrivent très tôt dans l'histoire Very Happy ... Ok, je sors Very Happy
mialynavahy
oui le couple n est plus ce qu il etait avant, on se separe pr un rien car on ne veut pas chercher de solutions, on croit que la solution se trouve ailleurs... je crois q la separation ou le divorce doivent vraiment être le dernier recours... on s entend que couple ici c une relation durable oet sérieuse(pas un flirt)
je crois q ce qui detruit le couple aussi ds notre societe de consommation, c la routine, le boulot, la tv le soir, puis le week end, trop effondré pr faire qqchose ensemble Sad c dommage
ds les années 60, parler de divorce était tabou, ds qqs sociétés non occidentales, c tjs le cas et la durée d un couple se compte en années, ptetre suivre leur exemple Smile
DataMAX
Vi, mais après rester en couple uniquement par interêts c'est pas forcément la solution Rolling Eyes
Youhou_team
Bonjour bonjour!

Moi, je vis toujours la vie parfaite avec la femme parfaite... Dommage pour les célibataires, j'espère qu'ils trouveront leur moitié!

Bonne journée!

Super_Boulet, membre de la YouhoU_TeAM
Related topics
The O.C- Who see?
De quoi parlent vos sites?
Filmes préférés francaises
installer un cms avec fantastico
u must enter..cool
Genre de jeux préféré sur PC?
Les mangas
Le dernier film que vous avez vu ...
Forum de la literrature
Histoire sans fin ! (cadavre exquis)
Children and same sex couples (marriages)
Md. Republican: Meeting gay couples left me 'changed person'
I hate it when couples argue on facebook!!
Find the couples
Reply to topic    Frihost Forum Index -> Language Forums -> French

FRIHOST HOME | FAQ | TOS | ABOUT US | CONTACT US | SITE MAP
© 2005-2011 Frihost, forums powered by phpBB.